Dating match online personals ser single site

Je suis actuellement dans le cher 18 depuis 2 ans et je souhaite m'intaller dans le 77 car j'ai 5400 m2 de terrain avec l'eau, une maisonnette + 1 chalet et un petit batiment mais il me refuse le raccordement EDF, j'ai besoin de ce branchement pour la future trayeuse car je voudrais que le cheptel ateigne 40 à 50 chèvres et m'agrandir jusqu'à environ 100 chèvres d'ici 5 ans.

Je n'ai aucune formation, les gens m'informe au fur et à mesure de mes demandes.

Si quelqu'un a 1 trayeuse, j'étudie toutes propositions. Pour les personnes qui s'interogeaient sur le prix d'une chèvre, c'est extrêmement variable, et celà dépend de ce que l'on veut en faire: Si l'on désire produire du lait (attention à la contrainte, après la mise bas, c'est une ou deux fois par jour, tous les jours, même les week end, pendant 10 mois!!), il faut compter de 80 à 220€ pour une chevrette, selon sa valeur génétique (donc son potentiel de production), selon si elle est pleine ou pas...si l'on désire des chèvres à haut potentiel de production, il est préférable de s'orienter sur des animaux issus d'insémination artificielle, et donc à forte valeur génétique...En revanche si l'on veut juste une chèvre pour entretenir un terrain ou tenir compagnie, le budget est bien moindre: les vieilles chèvres de réforme (c'est à dire qui partent à l'abbatoir car elles deviennent trop vieilles pour produire) ne sont généralement pas vendues plus de quelques euros, très souvent moins de 10...Une robe marron clair au niveau du ventre et des hanches, une bande noire longant son dos et la tête plus ou moins foncée, la chèvre alpine est typique des Alpes.

Elle supporte les écarts de température des alpages et ses onglons durs lui permettent d'être adaptée aux sols bétonnés des élevages intensifs comme aux cailloux des chemins de montagne.

Cependant, la chèvre comme tout animal est bien mieux en élevage extensif qu'en élevage intensif (confort animal) !

Bonjour, j'ai trois chèvres dont 2 alpines et une autre à poil long.

Pour une jeune chèvre non destinée à la production, vous en trouverez à élever au biberon pour une quinzaine d'euros, ou plus chères si elles sont déjà sevrées (30 à 50 euros).

Le plus simple pour en acquérir est de se tourner vers un éleveur si il y en a non loin de chez vous.

Dans les élevages de petite taille, les femelles sont généralement toutes conservées pour remplacer les plus vieilles, mais dans des élevages un peu plus importants, une partie des femelles nées est souvent destinée à l'engraissement avec les mâles...